NOTA. 102                                                                                                                                               

Cette personne bénéficiera de la recette suivante ail-citron                                    

Protocole à base de jus de citron et d’ail.

Selon différents témoignages, ce protocole a aidé différentes personnes à normaliser leur taux de cholestérol et de la glycémie de manière surprenante. Il est à faire sur trois mois en cas de « désagréments » cardio-vasculaires et 6 mois en cas de « désagréments » articulaires. Respecter impérativement un arrêt de 30 jours minimum entre chaque cure.

 

Pour les personnes ayant un terrain très acide et peu vital (sensibles au froid, à la chaleur et à l’effort) ne pas dépasser une cure d’un mois maximum tous les 6 mois.

Comme ce jus pourrait contribuer à la déminéralisation et à l’acidification des personnes sensibles aux acides (terrain acide-déminéralisé), il est impératif de consommer pendant toute la durée de cette cure de citron-ail, chaque jour en parallèle un jus de 20 à 25 cl de carotte frais + des légumes verts, dans lequel on y mettra de 1 cuillère à café à une cuillère à soupe de poudre alcalinisante comme la poudre de jus d'herbe d'orge (Green Magma de Celnat)

 

Ce jus ne dispense personne d’un suivi médical régulier par son médecin traitant, en cas de troubles de santé.

 

Il existe de nombreux fruits qui ont un effet bénéfique sur la circulation générale. Ils sont riches en oligoproanthocyanidines et en anthocyanines, comme les raisins et les petits fruits rouges et noirs.

 

Améliorer la circulation générale tant au niveau de son débit qu’au niveau de la qualité du sang, en contribuant à le décharger de ses « impuretés », peut avoir des conséquences intéressantes sur l’état de santé en général.

 

Protocole à base de jus de citron et d’ail (suite)

 

Ce protocole à base de jus de citron et d’ail a été légèrement modifié à partir de la recette initiale, afin d’être plus pratique et efficace.

 

Ingrédients :

- 5 citrons bio

- 30 gousses d’ail bio

 

Matériel :

- 1 mixer-blender

- 1 passoire

- 1 entonnoir (on facilitera l’écoulement de la passoire via l’entonnoir dans la bouteille en « touillant » le tout avec une cuillère ou un ustensile de préférence en bois)

 

- 1 litre 1/2 d’eau (filtrée de préférence)

 

Recette :

- Couper les citrons bio entiers (avec la peau) en morceaux

- Éplucher les gousses d’ail

- Mettre le tout dans un mixer-blender (en 2 fois en raison de la quantité) + rajouter l’eau et mixer le tout

- Filtrer l’ensemble et mettre dans les bouteilles en verre.

- Mettre cette boisson dans le bas du frigo pour une bonne conservation.

 

Après consommation il restera un dépôt sur les parois des bouteilles. Nettoyer avec un écouvillon (long) la bouteille pour enlever ces dépôts qui peuvent affecter les prochains jus.

 

Prévoir une petite bouteille supplémentaire, car en fait 2 bouteilles ne suffisent pas : la quantité d’eau et du jus de citron déborde un peu le contenu des 2 bouteilles de 75 cl.

 

Boire chaque matin à jeun l’équivalent de 3 doigts placés dans le sens horizontal dans un verre étroit. Cela signifie que l’épaisseur des trois doigts, placé l’un sur l’autre, donne une idée de la quantité du jus approximative à boire. Ajouter à cette préparation soit de l’eau, soit de préférence du jus de carotte et en bonne quantité.

 

Il est très fortement recommandé d’y ajouter 2 à 3 cuillerées à café d’une poudre alcalinisante, pour neutraliser l’acidité du citron qui peut contribuer à la déminéralisation de l’organisme chez certains.

 

De plus comme on l’a vu précédemment il est fortement conseillé en parallèle pendant toute la durée de cette cure de citron-ail, de boire chaque jour à un autre moment de la journée, un jus de 20 à 25 cl de carottes frais + des légumes verts, dans lequel on y mettra de 1 cuillère à café à une cuillère à soupe de poudre alcalinisante (poudre de jus d'herbe d'orge)

 

Ne manger qu’au moins 30 minutes après avoir bu cette préparation.

Si on en consomme légèrement plus de 3 doigts quotidiennement, cela n’aura pas en principe d’effet délétère. Cependant il est important ici de faire une mise en garde. Certains pourraient être tentés de doubler ou tripler cette dose en espérant ainsi des résultats plus rapides.

 

Attention. L’excès de consommation d’ail peut entraîner une hypotension ou encore une inflammation de la muqueuse digestive. D’autre part, l’excès de citron chez certaines personnes qui ont du mal à oxyder les acides des fruits, comme on l’a déjà vu, pourrait occasionner entre autres une déminéralisation et l’acidification de l’organisme avec de nombreux maux ou trouble de santé à la clef.

 

Alors que l’ail est un hypotenseur à haute dose, certains ont témoigné que cette préparation a contribué à normaliser une tension sanguine basse. Cela dit, en cas d’hypotension, il est important de demander l’avis et l’expertise d’un professionnel de la santé expérimenté et reconnu, tel que son médecin traitant.

 

Bien que la quantité proposée ici soit modérée, chez certaines personnes très intoxiquées, cette « boisson » peut occasionner l’apparition de boutons qui pourront alors être interprétés à juste titre comme une crise d’élimination. Si cela ne peut être supporté par la personne en question, il est conseillé de réduire la quantité bue, afin de freiner l’apparition des boutons, mais non de la stopper.

 

Ne pas respecter toutes ces précisions - répétées à plusieurs reprises - pourra entraîner des conséquences délétères pour différentes personnes au terrain « sensible ». Ce n’est pas parce que l’on utilise des aliments naturels, que l’on n’a pas à être prudent avec l’usage de « simples » fruits et légumes... !                                                                                                     

 Fin du Nota.

 

Phone
Email
Messenger