NOTA.132

Particulièrement chez certains adeptes de « musculation » ou d’autres sports où le système musculaire est très sollicité, des tendinites à répétitions, des déchirures ou des douleurs musculaires peuvent apparaître lorsque la consommation en protéines animales est excessive et qu’en parallèle la consommation d’aliments alcalinisants comme les légumes frais, est faible. Ceci contribue à l’acidification et à la déminéralisation de l’organisme.

 

Ceci dit, n’oublions pas qu’il y a bien d’autres aliments ou boissons qui contribuent à acidifier le corps. L’excès d’acide urique dans le sang généré par une consommation abusive de protéines animales, favorise la « goutte » qui se manifeste par une crise d’arthrite aigüe.

On constate alors des dépôts de cristaux d’urate dans des zones sous-cutanée, par une atteinte rénale. C’est pour ces raisons que la viande et toutes les protéines d’origine animale sont classées dans les aliments acidifiants. Certaines personnes considèrent la viande comme un aliment « neutre » ou « alcalin » comme la carotte par exemple. Ceci est très étonnant car en cas de consommation excessive de ce légume on n’observera ni la goutte ni l’acidification de l’organisme !

 

En cas d’excès de consommation de fruits aqueux (notion qui peut être très relative en fonction des individus), on observe des douleurs et des raideurs musculaires comme cela est le cas avec un excès d’acide lactique suite à une activité sportive excessive.

 

Ces symptômes persisteront aussi longtemps que la consommation excessive de fruits aqueux mais aussi d’aliments acides ou acidifiants persistera.

Bien qu’étant riches en nutriments divers, les produits lactofermentés doivent être consommés modérément et en tenant compte de la capacité individuelle à neutraliser les acides. Des troubles digestifs et des symptômes d’acidification de l’organisme ont parfois cessé avec la réduction ou l’arrêt de produits lactofermentés. C’est pour cette raison qu’il est vivement déconseillé de consommer en grande quantité des jus de légumes lactofermentés vendus dans le commerce.

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger