NOTA   17                                                   

 Mécanismes de défense spécifiques, réponse immunitaire acquise.

Mécanismes cellulaires : cellules T Cytotoxiques, cellules T Suppressives, Macrophages (cellule présentatrices de l’antigène).

Mécanismes Humoraux : cellules B responsables de la fabrication des Anticorps : IgA, IgE, IgG, IgM, IgD.

Les Cytokines sont des protéines sécrétées par des lymphocytes et dont le rôle consiste à réguler la magnitude des inflammations et des réponses immunitaires. En fonction des cytokines présentes, le lymphocyte T.h se différencie : en T.h.1, qui stimule l’immunité cellulaire, en T.h.2 qui stimule l’immunité humorale (anticorps).

Une hypoactivité de T.h.1 favorise les infections chroniques : H.I.V, T.b.c, herpès, hépatites.

Une hyperactivité de T.h.2 favorise les allergies, les inflammations chroniques, les maladies auto-immunes. (Polyarthrite rhumatoïde, lupus, diabète etc.).

L’immuno-modulation : stimule l’immunité cellulaire ou l’augmentation de l’activité cellulaire cytotoxique et réduit l’hyperproduction d’anticorps ;

Déficits immunitaires divers ou dus au stress : fatigue chronique. Syndrome des marathoniens. En cas d’immunité déficiente, si les T.4 sont encore au-dessus de 400, il y a des chances qu’ils soient maintenus, mais si le taux de T.4 est inférieur à 400, le maintien est peu probable.                                                                                                                  

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger