NOTA.     2                                                                                                         

Dans cette école, nous reprenons très régulièrement les connaissances et l’expérience du naturopathe Robert Masson, en raison de sa grande sagesse, de ces démonstrations théoriques et expérimentales concordantes, et surtout en raison des résultats permanents et constants que l’on obtient lorsque l’on met tous ses conseils en pratique, même si l’on peut être parfois, en désaccord avec lui sur un point en particulier.

Son savoir et ses expériences présentés tout le long de cette formation, sont augmentés par différentes expériences proposées par d’autres professionnels de la santé comme Kousmine, Passebecq, Seignalet, ou moi-même…, etc.

Ceci dit, son savoir et ses expériences sont à certains moments modulés ou relativisés, si cela s’avère nécessaire, comme à propos de la consommation de protéines qu’il proposait à hauteur de 350 grammes par jour. En effet une telle consommation de protéine s’avère excessive en rége générale même si nous comprenons tout à fait la nécessité de mettre l’accent sur la consommation régulière (deux fois par jour) d’aliments protéiniques.

Dans ce présent cours, nous allons parler d’énergie vitale grâce à la notion de Potentiel Vital Homéostasique, qui est un terme déjà utilisé dans cette formation et qui a été créé par Robert Masson, pour mieux définir l’existence dans l’organisme d’un potentiel de vie qui régule, coordonne, assure, et contrôle les mécanismes physiologiques.

Ce PVH siège dans le cerveau humain et assure la pérennité de la vie. Ce PVH peut être augmenté ou diminuer en fonction de nos comportements et de notre environnement.

Cette notion a été développée dans le cours « d’harmonisation énergétique et de naturopathie ». Nous vous invitons donc, comme on l’a déjà dit plus haut, à réétudier cette notion que nous allons utiliser ici, dans cette partie du cours.

En effet, au-delà de ses connaissances, Robert Masson était imprégné d’un idéal, d’une grande sagesse et d’une grande volonté d’aider autrui, qui transparait en permanence dans ses écrits. D’autre part il était toujours très pragmatique, précis et détaillé dans ses démonstrations.

Petite anecdote. Une personne lors d’un échange, m’a confié que Robert Masson appréciait grandement que l’on cite son travail en le nommant et qu’il l’en remerciait.                                                                                                          

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger