Ne pas comprendre un processus ou une pathologie d'élimination peut favoriser comme dans l'exemple ci-dessus l'emploi de médicament (ici une pommade) sans corrections des véritables causes. De plus, comme cela a été précisé, de tel comportement vont contribuer à bloquer les processus d'éliminations des toxiques qui vont s'accumuler ainsi dans l'organisme.

Tous ces comportements vont favoriser " les maladies médicamenteuses ou iatrogénie."

Définition Iatrogénie : maladie causée par un traitement médical.

A ce propos André Passebec précise : " les méthodes suppressives causent les troubles même qu'elles sont censées guérir. Beaucoup de maladies sont dues aux traitements médicaux. La plupart de nos maux sont iatrogènes et les microbes et virus sont bien à tort, mis en cause dans différents cas.

Bien des médicaments produisent des troubles attribués à des carences ou à des germes pathogènes.

Par exemple huile de foie de morue donne les symptômes du scorbut. La colchicine, l'antimoine, l'ipéca, donnent ou produisent les symptômes de la scarlatine. Les barbituriques peuvent provoquer les symptômes du rhumatisme articulaire aigu etc.

Le médicament qui est un poison, induit toujours dans l'organisme des effets secondaires, des états pathologiques plus ou moins marqués. Contre ce poisson, l'organisme engage une action vitale de défense, de neutralisation et d'expulsion (excitation) que le patient considère à tort comme des phénomènes bienfaisants.

En réalité à cette excitation factice succès plus ou moins rapidement une dépression (en matière d'énergie) plus ou moins grave, parfois fatale.

Quand le patient se rétablit dans ces conditions, il s'est guéri non pas grâce aux médicaments, mais bien en dépit des médicaments.

Le rétablissement a donc été retardé.

Dans certains cas il peut être compromis, d'autant que les interactions, les potentialisations et les synergies résultant de l'emploi simultané de plusieurs médicaments, compliquent le problème à l'infini. D'autre part n'oublions pas qu'il peut se produire de telles interactions pathogènes entre médicaments et aliments, médicaments et toxiques de l'environnement, etc.

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger