NOTA.           30       cours 4                                                                                                                            

La dopamine (ou le moteur).

Elle contrôle les mouvements physiques. Une trop forte diminution de la dopamine est une cause importante du déclenchement de la maladie de Parkinson.

C’est le neurotransmetteur du plaisir, de la motivation, de l’émotion, du désir sexuel et de la vigilance. Elle favorise, entre autres, la mémoire de travail. Des niveaux élevés de dopamine améliorent l’humeur et contribuent à créer un sentiment de bienêtre.

 

Lorsqu’elle est bien équilibrée dans l’organisme, elle favorise l’esprit d’entreprise, la motivation, la bonne humeur et le désir sexuel. Mais si son taux est trop élevé, elle pousse les gens à essayer de s’imposer comme des leaders, a ne tolérer aucune opposition, et favorise les comportements paranoïaques.

 

Les activités, les produits qui procurent du plaisir, comme l’héroïne et la cocaïne, la sexualité activent certains systèmes dopaminergiques. Ainsi, les médicaments qui augmentent la dopamine, comme la L-Dopa ou les amphétamines, augmentent aussi l’agressivité, l’activité sexuelle et l’initiative.

 

Une diminution de la sécrétion en dopamine se traduira par une baisse de la libido, une tendance à l’hypoactivité, à la démotivation, à l’indécision et à la dépression.

 

Lorsque la dopamine est hypo fonctionnelle ou en faible quantité, l’individu se sent insignifiant, apeure et il a souvent envie de se terrer comme un animal craintif. L’utilisation de certains neuroleptiques, antagonistes des récepteurs dopaminergiques permet d’en faire la démonstration…                                                                                                                     

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger