Selon André Passebecq, dans la plupart des pays, les conseillers hygiènistes peuvent suivre les "jeûneurs" dans le but de "retrouver ou de guérir" de maladies. Cependant en France, dans l'état actuel de la législation sur l'exercice de la médecine, seuls peuvent agir dans ce domaine, les médecins affiliés au Conseil de l'Ordre. Par contre le jeûne "hygiènique" peut être suivi avec l'aide d'un conseiller de vie ou hygiéniste ou naturopathe.

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger