NOTA.    36       cours 4                                                                                                                             

Précisons que les traits de caractère décrits ci-après ne sont pathologiques que s’ils sont développés de manière excessive. Par ailleurs, l’équilibre émotionnel d’une personne ne se résume pas uniquement à quelques neuromédiateurs en plus ou en moins grande concentration dans l’organisme.

 

Cela étant, la question relative à l’équilibre neurochimique ne doit surtout pas être sous-estimée. Il est, somme toute, le résultat de nos pensées, émotions et actions, résultat lui-même tributaire de la pureté de ce que nous entendons, regardons, lisons, de l’air que nous respirons, de la qualité des ondes électromagnétiques qui nous entourent, des boissons que nous absorbons, de notre alimentation, etc.

 

Quelques molécules chimiques toxiques suffisent à influencer favorablement ou défavorablement notre équilibre psychique. En fait, ce sont tous ces facteurs énumérés, qui vont déterminer notre équilibre neurobiochimique, lequel va à son tour contribuer à conditionner notre caractère.                                                                                                                              

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger