- 1) NOTA. A propos de l'eau de boisson. L'eau pendant le jeûne doit être prise selon les besoins réels du patient et non en excès (plusieurs litres), car elle perturberait alors les fonctions intestinales et entraînerait un surmenage cardiaque (coeur) et rénal (reins). Fin du Nota.

- 2) NOTA. A propos de l'exercice physique pendant le jeûne. Pendant le jeûne, l'exercice physique doit être interrompu, spécialement au cours des troubles aigus. Mais dans les affections chroniques (en dehors des crises), l'exercice doux est recommandable chaque jour, sauf en cas de grande faiblesse. C'est l'état du patient et la nature des troubles qui commandent. Fin du Nota.

- 3) NOTA. A propos de la température ambiante pendant le jeûne. De la chaleur douce est recommandable. La température devrait idéalement être ni trop élevé, ni trop basse. La frilosité est généralement plus accentuée pendant le jeûne. Fin du Nota.

- 4) NOTA. A propos de la reprise alimentaire après un jeûne et la période intermédiaire. Pour conserver les bienfaits du jeûne, il est primordial de ne pas réitérer les anciennes et mauvaises habitudes alimentaires (entre autres). Donc ce sera l'occasion d'éliminer définitivement les aliments toxiques dévitalisés et riche en additifs de synthèse, de notre alimentation. Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger