Nota.   47                                                                                                                                                                    

Un reportage concernant la préparation d’un journal télévisé a été récemment diffusé par une grande chaîne nationale. Les acteurs de l’émission étant principalement filmés après le repas de midi, on pouvait observer les journalistes présents s’adonner à de longs bâillements dans une ambiance de profonde torpeur.

Cette léthargie généralisée était vraisemblablement due à une cascade de digestions laborieuses, mais peut-être aussi aux propriétés biochimiques des aliments absorbés au cours du repas précédent le tournage.                                                                                                                                                                                

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger