NOTA.   59                                                                                                                                                        

  La digestion des fibres.

 

Selon le naturopathe Robert Masson, les fibres (lignine, cutine, cellulose, hémicellulose, etc.…) subissent peu l'action des enzymes mais subissent l'action des bactéries.

Le rôle des fibres contenues dans les végétaux est de donner du volume au bol alimentaire ; les fibres ne sont pas attaquées avant d'être dans le côlon.

Non seulement elles donnent du volume au bol alimentaire mais elles s'hydratent en absorbant de l'eau.

Elles permettent ainsi la progression du bol alimentaire par l'action des muscles du tube digestif (péristaltisme) et ensuite la progression des matières fécales (déchets de la digestion, cadavres microbiens, cellules desquamées, sécrétion muco-protéique du côlon, et éléments filtrés du sang par les cryptes de l’intestin grêle et du côlon.)                                                                                                                           

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger