NOTA 64

La chlorophylle se nourrit par autotrophie. C’est-à-dire qu’elle s’alimente par transformation ou réduction de matière inorganique et minérale. Les organismes autotrophes vivent sans prélever de molécules organiques dans le milieu où elles vivent.

 

La matière organique est la matière fabriquée par les êtres vivants (végétaux, animaux, champignons et autres décomposeurs dont les micro-organismes). Source Wikipédia.

 

La matière inorganique est constituée d’éléments simples qui ne possèdent pas de carbone, excepté les carbonates, les cyanures ioniques, les oxydes de carbone, les carbures et les hydrocarbures.) Sur notre planète la vie est basée sur l’élément du carbone. C’est pourquoi on dit que les éléments inorganiques ne possèdent pas les caractéristiques nécessaires à la vie.

 

La matière et les minéraux inorganiques ne sont pas adaptés à l’organisme humain. Le corps des êtres humains à besoin de molécules organiques issues des végétaux (plantes, fruits et légumes) ou d’animaux (à voir selon le régime alimentaire pratiqué). C’est ainsi que l’on ne peut pas assimiler (ou très mal) les minéraux et oligoéléments prélevés directement dans la terre.

 

Les molécules inorganiques, les grosses molécules de sels minéraux, les molécules de synthèse (comme les solutés de gluconate, les orotates et les aspartates synthétiques) ont une faible biodisponibilité et une faible assimilation par le corps.

Par exemple, le magnésium a une biodisponibilité sous forme de :

 

- chlorure : .....................................bonne

- citrate : ........................................bonne

- bisglycinate : ...............................bonne

- gluconate : ...................................modérée

- d’origine marine : .......................bonne

- carbonate : ...................................mauvaise

- hydroxyde : ..................................mauvaise

- oxyde synthétique isolé................médiocre

 

Les organismes autotrophes représentent le premier maillon d’une chaîne alimentaire. Ils sont à l’origine de quasiment toute la matière organique dans un écosystème. Par contre, les hommes, les animaux et les champignons se développent en prélevant des molécules organiques dans le milieu où elles vivent.

 

On parle d’organismes hétérotrophes. Ces organismes se nourrissent par hétérotrophie.

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger