NOTA 68

Il est bon de ne pas oublier que les aliments lactofermentés étant acides, doivent être consommés sans excès voire avec une grande modération, particulièrement chez les personnes ayant un terrain « acide déminéralisé ».

 

Les aliments lactofermentés étant riches en nutriments sensibles à la chaleur, ils seront de préférence consommés crus. En cas de ballonnements intestinaux il peut être souhaitable de les supprimer au moins pour un moment.

 

Par exemple une personne au 2ème mois de grossesse souffrait d'importants troubles digestifs, avec énormément de fermentations digestives au point qu'elle n'arrivait plus à digérer quoi que ce soit, mettant évidemment en péril la grossesse en cours.

Je lui ai conseillé de supprimer ce qu'elle considérait comme un atout à sa digestion, ; les aliments "lactofermentés", connus comme étant riches en nutriments divers et souvent proposé pour favoriser un "bon" microbiote.

Juste ce conseil a permis que tout rentre dans l'ordre ; les troubles digestifs ont cessé et l'appétit est revenu. Il semble donc qu’il est souhaitable d’éviter les produits lactofermentés en pleine crise « aigüe » de troubles digestifs.                                                                                                                      

Fin du Nota.

Phone
Email
Messenger